Voir vert - Automne 2020

Voir vert est la seule publication entièrement dédiée à la construction durable au Québec. Et c'est aussi le véhicule publicitaire privilégié pour les entreprises et les organismes qui désirent promouvoir leurs produits ou systèmes écologiques, leurs services environnementaux ou leur engagement envers le développement durable. Tant auprès des professionnels et des entrepreneurs du milieu de la construction que des différents acteurs de l'industrie immobilière et des donneurs d'ouvrage publics.

 

Et après ?

Avec cette pandémie qui n’en finit plus de finir, les immeubles de bureaux qui sont pratiquement désertés et le télétravail qui fait son nid, la redéfinition des espaces de travail se pose comme un passage obligé. Reste à savoir comment se dessinera l’avenir.

Sur ce point, les réflexions sur le futur des milieux de travail ne manquent pas. Et toutes, ou presque, ont un dénominateur commun : la nécessité de mettre l’accent sur la santé des occupants et de repenser l’environnement de travail sous le signe de la flexibilité.

Or, on le sait, la pandémie du coronavirus a amené les organisations à prendre conscience des avantages qu’offre le télétravail pour réduire leurs besoins de locaux et les dépenses qui y sont associées. Et une des conséquences probables de cette prise de conscience se traduira sans doute par une diminution des taux d’absorption des immeubles de bureaux.

Mais il y a là aussi une occasion à saisir pour adopter une nouvelle vision immobilière, centrée sur des milieux de travail sains, durables et fonctionnels. Et imaginer entre autres des édifices où le renouvellement de l’air est plus qu’une figure de style, mais une véritable stratégie pour offrir aux occupants une meilleure qualité de l’air intérieur et réduire, par le fait même, les risques de propagation des virus.

Une approche qui ne manquera pas de se traduire par une consommation accrue d’énergie, qu’il faudra compenser par des stratégies bioclimatiques afin de réduire la demande énergétique et améliorer le confort des usagers. Ces édifices de nouvelle génération feront aussi une plus grande place au design biophilique pour ramener la nature à l’intérieur des bâtiments et favoriser le bien-être des occupants.

Le bureau du futur se distinguera également par la qualité de ses environnements intérieurs. Les milieux de travail modulables, tout comme les espaces collaboratifs et les lieux de loisir et de détente, deviendront bientôt la norme dans l’immobilier commercial. Sans compter le recours à des matériaux et des produits de finition bons pour la santé humaine comme pour celle de l’environnement. Même si l’avenir reste impossible à définir, une chose est certaine : l’époque où l’on entassait des gens dans des tours est bel et bien révolue. Les travailleurs de demain partageront davantage leur temps entre les rencontres et les formations au bureau, et le télétravail à leur domicile. L’aménagement durable de nos environnements de travail deviendra ainsi la clé pour adopter de meilleures habitudes de vie et améliorer la productivité des organisations, quels que soient leur envergure et leur champ d’activité.

Bonne lecture !

Anik Girard
Directrice générale et éditrice

Sommaire

BILLET
Et après ?

ÉCHOS
Ici et là dans l’industrie

L’INNOVATION EN VITRINE
Un revêtement en aluminium innovant développé dans le cadre d’un projet de la SQI

MOINS, C’EST MIEUX !
L’industrie du béton accentue ses eff orts pour réduire son empreinte environnementale

EFFICACITÉ AVANCÉE
Les exigences et les impacts de la nouvelle règlementation sur l’effi cacité énergétique

ÉTUDE DE CAS
Incursion dans l’univers du Phénix, nouveau bureau montréalais de Lemay

DURABILITÉ INTÉGRÉE
Pour une intégration durable des revêtements extérieurs dans le design des bâtiments

ÉNERGISER LA RELANCE
Quand l’effi cacité énergétique devient un levier pour favoriser la relance économique

RECHERCHE
À l’heure des structures composites bois-béton

Édition : Automne 2020
Directrice générale et éditrice : Anik Girard
Rédacteur en chef délégué : Rénald Fortier
Collaborateurs : Marc-Antoine Côté, Jean Garon, Sandra Soucy
Correcteur : Denis Dionne
Conception graphique et responsable de la production : René-Claude Senécal
Photographe de la couverture : Adrien Williams

Abonnement

Pour s’abonner : 514 856-6600 ou 1 866 669-7326 ou Constructo.ca