Projets 2020

Supplément thématique annuel du journal Constructo qui brosse un tour d’horizon des principaux chantiers en cours ou à venir et aussi de l’information sur la livraison d’avant-projets détaillés.

 

Que nous réservent les années 20 ?

La décennie qui a suivi la Grande Guerre a marqué l’imaginaire. Mieux connues sous le nom d’années folles, la période 1920-1929 a été le théâtre d’une croissance économique effrénée. Bien qu’un siècle se soit écoulé depuis, plusieurs indicateurs pointent à nouveau vers un marché de l’emploi en plein essor. Et l’industrie de la construction n’y échappe pas.

Profitant d’un mouvement déjà bien amorcé, l’activité sur les chantiers n’est pas en voie de dérougir. Avec près de 177 millions d’heures travaillées enregistrées en 2019 au Québec, un record depuis 2012, cette année nous réserve encore beaucoup de pain sur la planche, malgré un léger recul anticipé pour les secteurs industriel ainsi que du génie civil et de la voirie.

Que l’on pense aux grands projets institutionnels comme la construction du CHU de Québec et la dernière phase du CHUM à Montréal, ou aux investissements majeurs à venir dans nos infrastructures routières comme la réfection du pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine ou la déconstruction de l’ancien pont Champlain, tous les ingrédients sont réunis pour maintenir une cadence soutenue. Sans mentionner les divers projets de réseaux structurants de transport en commun qui pointent à l’horizon…

Mais connaitre le passé peut servir aussi à mieux appréhender l’avenir. À l’image du siècle dernier, un défi de taille pourrait venir freiner cet élan : la pénurie de main-d’oeuvre. De fait, une étude commandée par l’Association de la construction du Québec et dont les résultats ont été dévoilés l’automne dernier prévoit que l’industrie aura besoin de 20 000 nouveaux travailleurs par année, jusqu’en 2028.

Déjà bien au fait de ses conséquences désormais tangibles, les acteurs du milieu rivalisent de stratégies pour composer avec ce problème, à défaut de pouvoir le contrer. Avec des efforts concertés et des interventions ciblées, l’industrie pourra assurément faire mentir l’histoire et soutenir un rythme qui ne peut lui être que bénéfique.

Anik Girard
Directrice générale et éditrice

Sommaire

Un BAC écolo et techno

L’activité restera vigoureuse en 2020

Avant-projets détaillés

Voyage au centre de la Terre

Démolir en trois temps durables

Fièvre immobilière à Québec

Un ilot de mixité dans Rosemont

Hydro-Québec investit dans le solaire

Édition : Mars 2020
Directrice de l’information : : Geneviève Vincent
Coordonnateur éditorial : Anthony St-Pierre
Journalistes : Marie Gagnon, Charlotte Lheureux
Recherchistes : Maxime Goulet-Delorme, Benoit Poirier, Vincent Rioux
Réviseur : Denis Dionne
Conception graphique et responsable de la production : René-Claude Senécal
Photographes : Claude Brazeau, René-Claude Senécal

Abonnement

Pour s’abonner : 514 856-6600 ou 1 866 669-7326 ou Constructo.ca

 

Déjà publié(s)