Infrastructures et grands travaux 2021

Supplément thématique annuel du journal Constructo dédié aux meilleures technologies et façons de faire dans le domaine des ouvrages routiers, ainsi que dans ceux de l’énergie et des travaux publics.

 

Une occasion pour innover

Plusieurs infrastructures au Québec sont vieillissantes. En témoignent les ponts, viaducs, centrales hydroélectriques et rues qui nécessitent des travaux de réfection, voire une reconstruction complète.

Le Plan d’action pour le secteur de la construction introduit par le gouvernement provincial, qui prévoit d’importants investissements entre 2020 et 2030, contribuera sans aucun doute à mettre à jour ces ouvrages, véritable ossature qui soutient le quotidien de notre société.

Nous explorons dans ce supplément thématique plusieurs projets d’envergure s’étant démarqués par leur complexité et leur originalité. Les ponts ferroviaires de Cascapédia– Saint-Jules, la centrale hydroélectrique Hull-GS1, la rue écoconsciente à Percée et le Réseau express métropolitain permettent tous, chacun à leur façon, d’enrichir nos connaissances et notre savoir-faire dans le domaine du génie civil. L’utilisation de matériaux innovants, quant à elle, est à envisager dans la réalisation ou la réfection d’infrastructures.

Le recours à l’aluminium pour la construction de ponts, au béton drainant, au verre recyclé et même à des bactéries pourrait effectivement prolonger la durée de vie ainsi que l’utilité des infrastructures.

Les technologies peuvent aussi contribuer à améliorer les ouvrages d’infrastructure, tout comme un GPS nous est d’un grand secours pour s’y aventurer en toute confiance. Le BIM, peu utilisé dans ce type de travaux mais qui a récemment suscité l’intérêt d’Hydro-Québec, et l’intelligence artificielle pour la détection d’infrastructures souterraines faciliteront à n’en pas douter la réalisation des travaux. Le partage de connaissances et le transfert de nouvelles pratiques de plus grands projets vers de plus petits sont, certes, des voies à emprunter.

Quoi qu’il en soit, toutes ces avenues méritent qu’on s’y attarde et s’avèrent intéressantes pour faire le pont entre le passé et l’avenir, tout en se dotant d’un réseau d’infrastructures qui soit véritablement durable.

Bonne lecture !

Anik Girard
Directrice générale et éditrice

Sommaire

Ouvrir le chemin aux ponts d’aluminium

Le REM emprunte la voie de l’innovation

Déterrer le passé avec l’intelligence artificielle

Une réfection hasardeuse

Des bactéries pour préserver les structures de béton

Une seconde vie pour le plastique

Hydro-Québec : une révolution numérique nécessaire

Double défi pour des ponts jumeaux

Construire l’histoire des infrastructures grâce au BIM

Performance et durabilité avec le verre recyclé

Évacuer les problèmes à l’aide du béton drainant

Édition : Juin 2021
Directrice de l’information : Geneviève Vincent
Coordonnatrice éditoriale : Aurélie Beaupré
Journalistes :Jean Garon, Elizabeth Pouliot, Vincent Rioux, Mathieu Ste-Marie
Recherchistes : Maude Ferland, Maxime Goulet-Delorme, Benoit Poirier
Réviseur : Denis Dionne
Conception graphique et responsable de la production : René-Claude Senécal
Photographe : Patrick Palmer Photographe

Abonnement

Pour s’abonner au Journal Constructo : 514 856-6600 ou 1 866 669-7326 ou Constructo.ca